Guide complet de navigation de la Grande Boucle

Le rêve de Grande Boucle a rapidement gagné en popularité au cours des dernières années. Également connu sous le nom de la Grande Boucle Américaine ou du Grand Cercle, le voyage implique de parcourir l’Est des États-Unis et certaines parties du Canada, en naviguant et en accumulant de 5 000 à 7 500 milles selon l’itinéraire choisi.

De nombreux facteurs entrent en jeu et rendent la Grande Boucle attrayante pour les plaisanciers. Malgré la longue distance à parcourir, une grande partie de l’itinéraire se trouve dans des eaux intérieures abritées pour une croisière sûre et confortable. Elle permet également d’explorer certains des plus beaux fleuves et des plus belles côtes du continent, notamment l’Intracoastal Atlantique, les canaux de l’État de New York, les Grands Lacs, les diverses rivières au milieu du continent, le golfe du Mexique et même le lac Okeechobee.

Pour certains, l’intérêt réside simplement dans le défi que cela représente, l’excitation et le droit de se vanter d’ajouter une coche à la liste des choses que peu d’autres ont pu faire. Selon l’America’s Great Loop Cruisers Association, moins de 150 plaisanciers ont achevé la boucle.

 

Combien de temps faut-il pour parcourir la Grande Boucle ?

Un voyage autour de la boucle complète peut prendre plusieurs mois, voire plus d’un an, selon votre vitesse, le nombre d’arrêts et le style de croisière. Certains choisissent d’en faire un style de vie et de vivre à bord de leur bateau à temps plein pendant des années, s’arrêtant pour des séjours prolongés dans différents ports tandis que d’autres ont un programme strict, avec l’objectif principal de terminer la boucle entière dans un délai donné.
Quelle que soit votre vitesse de croisière, prévoyez un minimum de 120 jours de croisière pour terminer la boucle. Il existe une multitude de zones interdites, de limites de vitesse, de ponts, d’écluses et de conditions météorologiques qui affectent le temps que vous mettrez. Il est fortement recommandé d’y consacrer une année complète pour mieux découvrir tout ce que la boucle peut offrir.

 

Les cinq meilleures escales de la Grande Boucle Américaine

L’ensemble des sites et des aventures à découvrir en parcourant la Grande Boucle est naturellement trop important pour être mentionné. Nous avons compilé quelques escales à ne pas manquer.

 

  1. Put-in-Bay, lac Érié. Si votre itinéraire vous emmène sur toute la longueur du canal, vous aurez plaisir à visiter les îles du lac Érié. Ici, sur l’île South Bass, vous trouverez Put-in-Bay, et l’ambiance la plus proche de celle des Caraïbes que vous trouverez dans l’extrême nord. Amarrez-vous dans la marina municipale, allez à terre et louez une voiturette de golf pour explorer cette charmante île.
  2. Half Moon Bay — Croton-on-Hudson, New York. Après une visite de la Statue de la Liberté par voie maritime, dirigez-vous vers le fleuve Hudson pour une croisière à vous couper le souffle au-delà de Manhattan. Half Moon Bay Marina est à environ 40,2 kilomètres en amont et offre un port sûr lors de la visite de Croton-on-Hudson, une retraite idyllique pour l’histoire, le plaisir, les bons restaurants, et le barrage de Croton long de 90,5 mètres.
  3. Green Turtle Bay Resort. Grand Rivers, Kentucky. Situé le long du tronçon entre les Grands Lacs et la Floride, cet hôtel est apprécié par le plaisancier qui a besoin de se faire dorloter et de profiter d’une pause détente. C’est l’endroit où vous pourrez faire des folies en frais de poste d’amarrage. Vous pourrez aussi profiter de la piscine du complexe, des soins de spa, des repas au Commonwealth Yacht Club et d’un cocktail bien mérité au bar Thirsty Turtle réputé pour son ambiance décontractée.
  4. Beaufort, Caroline du Nord. Élue « première petite ville du Sud », vous pouvez difficilement planifier un voyage autour de la boucle sans prévoir un peu de temps pour explorer et apprécier ce ravissant rivage. Débarquez au Beaufort Yacht Basin et profitez des possibilités d’approvisionnement inégalées au marché fermier local, à seulement deux pâtés de maisons au nord de la rue principale. L’épicerie Clawson’s Beaufort ne vous décevra pas, et Blackbear’s est une excellente trouvaille pour les fruits de mer frais.
  5. La rivière St Johns, Floride. Cette excursion « secrète » de la grande boucle vaut le temps et les efforts supplémentaires. Naviguez aussi loin que vous le souhaitez sur la rivière St Johns, longue de 499 kilomètres, en partant de Jacksonville, en Floride. La rivière traverse de magnifiques forêts nationales, des parcs nationaux et des réserves naturelles, avec des petites villes uniques sur la route pour vous approvisionner et dîner.

 

Conseils pour naviguer sur la Grande Boucle

Vous devrez commencer par des recherches et une planification minutieuse lorsque vous aurez décidé de sauter le pas et de parcourir la Grande Boucle Américaine. Voici quelques conseils à retenir :

 

  • Choisissez sagement votre bateau. Quelques-unes des considérations les plus fondamentales lors du choix d’un bateau pour cette aventure extraordinaire sont : l’autonomie, le dégagement du bateau, et le tirant d’eau du bateau. Un seul de ces points essentiels pourrait mettre fin à votre voyage ! Votre bateau doit avoir une autonomie de carburant minimale de 250 milles, mais certains itinéraires nécessitent une capacité de plus de 450 milles. Votre bateau devra être en mesure de passer sous un pont fixe avec une hauteur au-dessus de l’eau de 5,8 mètres ; et il n’y a pas d’autre itinéraire. Enfin, votre bateau devrait avoir un tirant d’eau inférieur à 1,5 m. Un tirant d’eau de plus de 1,5 m limitera vos choix d’itinéraire. Le choix d’un bateau à voile ou à moteur Bali 4.3 est idéal avec son petit tirant d’eau et sa capacité de passer sous les ponts fixes.
  • Étudiez à l’avance, mais attendez-vous à l’inattendu. Faites vos devoirs, planifiez votre itinéraire et faites preuve de prudence lorsque vous choisissez vos documents de référence. Les documents imprimés et les cartes sur papier peuvent devenir obsolètes assez rapidement. Les arrêts carburant, les mouillages sûrs et les profondeurs d’eau peuvent varier au fil du temps. Un GPS est la meilleure option en termes de précision. Les mises à jour doivent être téléchargées régulièrement. Et même avec la planification la plus minutieuse, un peu de créativité est parfois nécessaire pour surmonter des situations inattendues !
  • Faites le plein de ravitaillement et d’équipement. Encore une fois, une planification minutieuse est essentielle pour garantir un voyage sûr et confortable. De la nourriture, des boissons et des articles de toilette sont disponibles sur la plupart des segments de route, mais assurez-vous d’être bien approvisionnés pour les régions nordiques plus éloignées de la boucle. Parmi les autres articles que les « Boucleurs » mentionnent fréquemment, mentionnons un GPS, une radio VHF, des ancrages lourds et une chaîne, un système de filtration d’eau douce embarqué et un grand bimini en guise de protection solaire pour les longues heures passées à l’extérieur ou à la barre.
  • Planifiez vos finances. Outre les dépenses personnelles quotidiennes comme la nourriture, les articles de toilette, la blanchisserie et les visites touristiques, un voyageur sur la grande boucle fera face à des dépenses liées au bateau qui peuvent être difficiles, voire impossibles à planifier. Certains incluent le carburant, l’entretien, les frais de péage d’écluse et les frais de port de plaisance. Si vous avez une annexe, vous pouvez économiser considérablement en vous mettant à l’ancre, plutôt que de vous amarrer. Idéalement, prévoyez un budget, mais une fois de plus, attendez-vous à l’inattendu et ayez des fonds disponibles pour des situations imprévues, comme la réparation du bateau.
  • Entrez en contact avec d’autres « Boucleurs ». Alors que la boucle gagne en popularité, il devient plus facile de rentrer en contact avec d’autres navigateurs qui aspirent à, ou vivent déjà le rêve. Les sites Web informationnels, les organisations et les réseaux sociaux sont un excellent moyen d’entrer en contact avec d’autres navigateurs qui sont plus qu’heureux de partager leurs connaissances et leurs expériences. Beaucoup ont rêvé d’une aventure de la grande boucle remplie de paysages stupéfiants, de cafés sur les berges, de collines ondoyantes et de charmantes villes côtières. Et la première étape vers un voyage parfait de « Boucleur » est de vous assurer que vous avez le bateau adapté à ce voyage de toute une vie.

Voir les autres articles du blogue Dream Yacht Sales.

Sign up newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Related Articles

mai 25, 2020

Voiliers monocoques : le guide d’achat

Il existe nombre de différents types de voiliers, allant du monocoque habitable ou non, en passant par le dériveur et le quillard, le bateau de régate ou de croisière. Chez Dream Yacht Sales nous nous concentrons, sur ce que les gens aiment le plus : les quillards monocoques habitables. Ces bateaux sont les grands favoris, car […]
Lire l'article
mai 25, 2020

Catamarans à moteur : le guide d’achat

Le marché à forte croissance du catamaran à moteur attire plus d’acheteurs chaque année. En plus de la marque innovante de catamarans à moteur Aquila, tous les grands chantiers tels que Bali Catamarans, Fountaine Pajot et Nautitech ont joué de leur expertise dans le monde des multicoques à voile pour mettre sur le marché une […]
Lire l'article